PRODALKA

 

LE PRODALKA

Présentation du programme


Le PRODALKA est un programme de la Coopération Tchado-Allemande qui s'inscrit dans la continuité des projets menés dans la région, depuis plusieurs années : le « Projet Micro-réalisations » , le « Projet de Conservation et Gestion des Ressources Naturelles dans le Mayo Kebbi », et le projet de « Promotion des systèmes agricoles durables » (Pro-Agri).
Ce programme, débuté en 2003, se terminera en 2016. Le lancement de la seconde phase a commencé en novembre 2006. A cette occasion, le PRODALKA, pour le Mayo-Kebbi, est devenu un sous-programme du Programme de développement rural décentralisé (PDRD II), de la même manière que le PRODABO pour le Ouaddaï.
Le BMZ (Ministère fédéral allemand de la coopération économique et du développement) finance le PRODALKA, au travers de la GTZ (Deutsche Gesellschaft für Technische Zusammenarbeit) et de la KfW (Banque allemande de développement), pour une somme d'environ 3 millions d'€ par an.
L'objectif général est de réduire la pauvreté et d'améliorer les conditions de vie de la population rurale, dans le Sud-Ouest du Tchad.
Le groupe cible du programme sont donc les populations rurales : éleveurs et agriculteurs.
Le PRODALKA oeuvre pour que les populations, et leurs organisations s'investissent efficacement dans le développement socio-économique de leur région, en améliorant les infrastructures rurales et en préservant la biodiversité des départements du Lac Léré, du Mayo Dallah, du Mont Illi et de la Kabbia. Pour cela, il faut :
�� Prendre en compte le processus de décentralisation en cours ;
�� Renforcer les capacités locales ;
�� Privilégier une gestion intercommunautaire ;
�� Organiser un processus d'apprentissage commun.
Présentation des quatre composantes
�� Composante « Fonds de développement décentralisé » (FDD): financement des infrastructures ;
�� Composante « Gouvernance locale » : appui au processus de décentralisation, à la planification locale, et à la gestion des infrastructures socio-économiques ;
�� Composante « Gestion et mise en valeur des ressources naturelles » (GRN): appui à un processus de développement d'une agriculture durable et à la gestion rationnelle des ressources naturelles communes ;
�� Composante « Appui à la politique au niveau national et coordination du secteur du développement rural » : composante de niveau national, centralisée à N'Djaména.
Organisation du PRODALKA
Le PRODALKA se compose d'une coordination régionale basée à Pala et chargée de coordonner l'ensemble des activités sous la responsabilité de la coordination sectorielle de la GTZ pour le développement rural, siégeant à N'Djaména. Trois équipes complémentaires, correspondant aux trois composantes régionales du programme, assurent la mise en oeuvre des activités grâce aux quatre Pôles Départementaux d'Appui-Conseil (PODAC) basés dans chacun des départements.
Les PODAC servent de relais entre la coordination du programme, les composantes et les organisations des groupes cibles. Ils assurent l'appui-conseil aux groupes cibles, et sont gérés par des prestataires de service. Ils s'occupent notamment, avec l'appui de la composante Gouvernance locale, de gérer et d'entretenir les infrastructures financées par le FDD.
En ayant comme objectif la mobilisation et la professionnalisation de l'expertise locale tchadienne, le PRODALKA travaille selon l'approche « faire-faire ».Cela signifie que le programme forme des prestatairesde service (bureaux d'études, ONG locales, etc....),chargés, par la suite, d'effectuer les travaux avec lapopulation villageoise, et de l'appuyer dans la gestion desstructures de développement socio-économiques.
Équipe du PRODALKA

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site